Accueil > langue française > dictionnaire > dorure n.f.

dorure

nom féminin

  • 1. Mince couche d'or, ou d'une matière imitant l'or, revêtant un objet, une surface.
  • 2. Action de procéder à ce revêtement. (Utilisée pour la protection de pièces contre l'oxydation ou l'attaque de produits corrosifs, la dorure se fait par métallisation sous vide ou par voie électrolytique.)
  • 3. Péjoratif et vieux. Objet, ornement doré et clinquant : Un officier couvert de dorures.
  • Reliure

    4. Art de décorer les reliures de livres avec des motifs exécutés, en principe, à l'or fin.

Expressions avec dorure

  • Arts décoratifs

    Dorure à la feuille,

    procédé consistant à appliquer de minces feuilles d'or sur des matériaux divers dûment préparés. (Dès l'Antiquité.)
  • Dorure à la poudre,

    procédé consistant à étendre sur un matériau une substance contenant de la poudre d'or.
  • Dorure au mercure,

    procédé, réservé aux métaux, consistant à poser sur l'objet un amalgame d'or et de mercure, puis, par chauffage, à volatiliser le mercure et fixer l'or. (Dès l'Antiquité.)
  • Dorure au trempé,

    procédé consistant à immerger certains métaux dans une solution appropriée de façon à provoquer, au moyen d'une réaction chimique, un dépôt d'or. (xixe s.)
  • Dorure électrolytique,

    procédé consistant à provoquer, par passage de courant, une électrodéposition d'or sur un métal (ou sur un matériau spécialement préparé) immergé dans un électrolyte. (Depuis le xixe s.)
  • Reliure

    Dorure à la plaque,

    procédé de décoration utilisant une plaque gravée, pour des motifs de grande surface.
  • Dorure au balancier,

    procédé employé pour la réalisation en série de reliures en peau ou en toile (cartonnage romantique).
  • Dorure sur tranches,

    opération consistant à recouvrir d'or ou de couleurs les tranches d'un livre relié.

Mots proches

Dans la locution « du gibier à [plume] et à [poil] », faut-il écrire les mots « plume » et « poil » au singulier ou au pluriel ?