Accueil > langue française > dictionnaire > bascule n.f.

bascule

nom féminin

(ancien français bacule, refait sur l'adjectif bas)

  • 1. Appareil de pesage à l'aide duquel on mesure la masse d'une voiture, d'un wagon, de bagages, etc.

    Synonyme :

    balance

  • 2. Balançoire dont l'une des extrémités s'abaisse tandis que l'autre s'élève.
  • Électronique

    3. Dispositif possédant deux positions d'équilibre et capable de basculer alternativement de l'une à l'autre sous l'action d'excitations successives.

    Synonyme :

    multivibrateur

  • 4. Au Québec, manière plaisante de marquer l'anniversaire d'une personne en la soulevant et en la redescendant par les bras et par les jambes autant de fois qu'elle compte d'années : Donner la bascule à quelqu'un.
  • Mécanique

    5. Levier appuyé sur un point fixe situé entre ses extrémités, de manière que l'abaissement ou l'élévation de l'une provoque un mouvement de l'autre en sens inverse.
  • Sports

    6. En gymnastique, forme de rétablissement à l'appui aux barres ou aux anneaux, en partant d'une suspension.

Expressions avec bascule

  • À bascule,

    qui bascule, qui permet de se balancer : Fauteuil à bascule.
  • Politique

    Jeu de bascule,

    politique d'un gouvernement qui s'appuie alternativement sur des majorités parlementaires opposées.
  • Politique de bascule,

    politique étrangère d'un État opérant de fréquents renversements d'alliances.
  • Point de bascule ou de basculement (de l'anglais tipping point),

    moment où un phénomène d'abord rare se généralise, où un changement minime fait basculer un système dans un état entièrement nouveau : (On parle aussi de seuil critique.)

Mots proches

Dans la locution « du gibier à [plume] et à [poil] », faut-il écrire les mots « plume » et « poil » au singulier ou au pluriel ?