absence

nom féminin

(latin absentia)

Définitions de absence


  • Fait pour quelqu'un, quelque chose de ne pas se trouver à l'endroit où l'on s'attend à ce qu'il soit ; temps pendant lequel quelqu'un est absent de ce lieu : On a constaté son absence. Cela s'est passé pendant mon absence.
  • Fait pour quelqu'un de ne pas se rendre là où il est censé se rendre, et, en particulier, de ne pas aller à son travail, de ne pas assister à un cours, de ne pas participer à toute activité à laquelle il est tenu d'assister ; temps (fois, demi-journée, journée) où il est absent : Ses absences se répètent trop souvent.
  • Fait pour quelqu'un ou quelque chose de ne pas exister ou de manquer : L'absence de témoin rend l'enquête difficile.
  • Perte momentanée de la mémoire, moment d'inattention : Depuis son accident, il a souvent des absences.
  • Droit

    État de celui dont l'existence est incertaine, du fait de sa disparition et du manque de nouvelles pendant un temps déterminé par la loi.
  • Psychiatrie

    Interruption passagère de la conscience.

Expressions avec absence



  • En l'absence de quelque chose, de quelqu'un,

    faute de cela, de cette personne.
  • En l'absence de quelqu'un,

    alors que quelqu'un est absent.
  • Militaire

    Absence illégale,

    faute commise par le militaire qui s'absente de son corps sans droit et qui n'a pas encore dépassé les délais à l'issue desquels il serait déclaré déserteur.

Citations avec absence


  • Claude Aveline (Paris 1901-Paris 1992)
    L'absence de l'être aimé laisse derrière soi un lent poison qui s'appelle l'oubli.
    Et tout le reste n'est rien, Mercure de France
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    L'absence est aussi bien un remède à la haine
    Qu'un appareil contre l'amour.

    Fables, les Deux Perroquets, le Roi et son Fils
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    L'absence est le plus grand des maux.
    Fables, les Deux Pigeons
  • Alphonse de Prât de Lamartine (Mâcon 1790-Paris 1869)
    Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé !
    Premières Méditations poétiques, l'Isolement
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    L'absence diminue les médiocres passions et augmente les grandes, comme le vent éteint les bougies et allume le feu.
    Maximes
  • Antoine de Rambouillet, sieur de La Sablière (1624-1679)
    Et je connais bien que l'absence
    Est un prétexte à l'inconstance,
    Plutôt qu'un remède à l'amour.

    Madrigaux
  • Gabriel Marcel (Paris 1889-Paris 1973)
    La fidélité ne s'affirme vraiment que là où elle défie l'absence.
    Du refus à l'invocation, Gallimard
  • Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (Paris 1622-Paris 1673)
    Et l'absence de ce qu'on aime,
    Quelque peu qu'elle dure, a toujours trop duré.

    Amphitryon, II, 2, Amphitryon
  • Paul Raynal (Narbonne 1885-Paris 1971)
    L'absence est plus que le malheur.
    Le Tombeau sous l'Arc de triomphe, Stock
  • Jean Rostand (Paris 1894-Ville-d'Avray 1977)
    Académie française, 1959
    Qu'il faut donc aimer quelqu'un pour le préférer à son absence !
    Pensées d'un biologiste, Stock
  • Jean-Paul Sartre (Paris 1905-Paris 1980)
    L'absence c'est Dieu. Dieu, c'est la solitude des hommes.
    Le Diable et le Bon Dieu, Gallimard
  • Victor Segalen (Brest 1878-Huelgoat 1919)
    Je règne par l'étonnant pouvoir de l'absence.
    Stèles, Plon
  • Abd al-Rahman Djami (Khardjird, près de Djam, Khorasan, 1414-Harat 1492)
    Le tourment de la présence est pis que celui de l'absence.
  • Félix Lope de Vega Carpio (Madrid 1562-Madrid 1635)
    Le début de l'absence est comme la fin de la vie.
    El principio de la ausencia es como el fin de la vida.
    El servir con mala estrella, I, 5

Mots proches

Que signifie la racine grecque « drome », présente dans « hippodrome », « palindrome » et « dromadaire » ?