écurie

nom féminin

(de écuyer)

Définitions de écurie


  • Bâtiment destiné à loger des chevaux, des mulets, etc., comprenant des stalles ou des boxes pour isoler les animaux les uns des autres.
  • Ensemble des chevaux de course d'un propriétaire.
  • Ensemble des pilotes de course ou des cyclistes qui courent pour une même marque.
  • Dans l'est, l'ouest de la France et la Suisse, étable.
  • Familier. Logement, chambre, local très malpropre.

Expressions avec écurie



  • Entrer quelque part comme dans une écurie,

    entrer sans observer les marques ordinaires de politesse.
  • Faire écurie,

    se dit de plusieurs chevaux lorsqu'ils disputent une course en étant couplés au pari mutuel.
  • Musique de l'Écurie,

    institution de la musique royale comprenant les interprètes utilisés dans les manifestations en plein air (chasses, cortèges, etc.). [Parmi eux se distinguent deux grandes dynasties : les Hotteterre et les Philidor.]
  • Nettoyer les écuries d'Augias,

    mettre fin, au prix d'un travail difficile de réformes, à une situation corrompue (par allusion à un des douze travaux d'Hercule).
  • Sentir l'écurie,

    accélérer l'allure sur le chemin du retour ; se hâter d'achever quelque chose en en voyant la fin avec plaisir.

Difficultés de écurie


  • EMPLOI

    Ne pas confondre.

    Écurie = bâtiment destiné à abriter des chevaux, des mulets, des ânes : rentrer des chevaux à l'écurie.
    remarque
    En Suisse et dans le centre de la France, le mot écurie désigne souvent une étable.

    Étable = bâtiment destiné à abriter des bestiaux, notamment ceux qui vivent en troupeaux (vaches et bœufs) : en hiver, les troupeaux rentrent à l'étable.
    remarque
    Les moutons sont abrités dans la bergerie ; les porcs dans la porcherie ; la volaille au poulailler et les lapins dans des clapiers.

Mots proches

De quel genre est le mot « espace », quand il désigne un blanc typographique ?