En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Perpignan

Perpignan, le Castillet
Perpignan, le Castillet

Chef-lieu des Pyrénées-Orientales, à 915 km au S. de Paris.

  • Population : 119 536 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Perpignanais
  • Population pour l'agglomération : 190 440 hab. (recensement de 2009)

GÉOGRAPHIE

Son rôle traditionnel de ville de « huerta », au centre d'une plaine maraîchère et fruitière fertile parcourue par la Têt (marché de fruits et de légumes), se double d'un rôle culturel important (métropole du nord de la Catalogne ou Roussillon, université, festival international du photo-journalisme (Visa pour l'image) et d'un poids touristique croissant (étape vers l'Espagne, proximité de la Méditerranée et de la montagne). Perpignan est le centre d'une agglomération dominée par le secteur tertiaire, alors que l'industrialisation demeure réduite (agro-alimentaire [conserveries, chocolaterie], jouets, papeterie, maintenance aéronautique). La plate-forme multimodale du marché international Saint-Charles est spécialisée dans les fruits et légumes. Centre de biologie et d'écologie tropicales et méditerranéennes.

HISTOIRE

Fondée au xe s., près des ruines de l'antique Ruscino, Perpignan, capitale du Roussillon, dépendit de l'Aragon (1172-1276), puis fut la capitale du royaume de Majorque. Réunie à l'Aragon (1344), elle fut dotée d'une université en 1349 et bénéficia au xve s. de la prospérité aragonaise. L'évêché d'Elne y fut transféré en 1602. Prise par les Français en 1642, elle fut cédée par l'Espagne à Louis XIV en 1659.

BEAUX-ARTS

Castillet des xive et xve s. (Musée catalan). Citadelle du xvie s. englobant le palais des rois de Majorque, des xiiie-xive s. Cathédrale des xive-xve s. (chapelle romane de l'édifice antérieur ; « Dévot Christ » de 1307 ; retables catalans sculptés). Église Saint-Jacques (retable de la fin du xve s.). Loge de mer de 1397 et hôtel de ville des xiiie-xviie s. (œuvres de Maillol), etc. Musée de peinture dit « Hyacinthe-Rigaud ».