En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Kazan

Ville de Russie, capitale de la république du Tatarstan (ou Tatarie), sur la rive gauche de la moyenne Volga.

  • Population : 1 143 546 hab. (recensement de 2010)

GÉOGRAPHIE

Point de franchissement de la Volga par la voie ferrée, sur l'itinéraire d'oléoducs et de gazoducs, à 64 m d'altitude. Centre industriel (raffinerie de pétrole, chimie, mécanique, constructions ferroviaires ; textiles ; bois et cuirs ; agroalimentaire) et culturel. Un quartier ancien est juché sur la terrasse de la rive droite. Kazan concentre plus du quart de la population de la république du Tatarstan (plus de la moitié de sa population urbaine).

L'origine de Kazan est due à la fonction de défense. Les Russes de Moscou ont construit sur la Volga une puissante forteresse (kreml) chargée de protéger la Moscovie des incursions des nomades venant de la steppe. À ce titre, elle était également un marché important où s'échangeaient les produits de la steppe et de la forêt, de l'Asie centrale et de l'Europe. Un port d'escale fut fondé sur le grand fleuve. Au moment de la création des chemins de fer, le grand tronc ferré Moscou-Sverdlovsk, rejoignant le Transsibérien, franchit le fleuve à la hauteur de la ville (une grande gare de Moscou porte son nom).

L'industrie s'est développée à la fin du xixe s., en rapport avec la fonction agricole et de transit. Une première génération de manufactures de moyenne importance s'établit dans la ville : tanneries, constructions navales, industries liées à la pêche, matériel roulant, minoteries et conserveries. Une seconde phase est marquée après la Seconde Guerre mondiale par l'arrivée d'un oléoduc et d'un gazoduc en provenance des gisements du Second-Bakou : Kazan, avec ses raffineries et sa pétrochimie, devient un des grands centres d'industrie chimique lourde de l'Union, spécialisé dans la synthèse organique.

Le climat de Kazan est continental, avec des précipitations assez faibles (435 mm par an), qui tombent surtout en été, et des températures qui oscillent entre 18 °C en juillet et – 13 °C en janvier, pour une moyenne annuelle de 3 °C.

Kremlin de 1555, renfermant la cathédrale de l'Annonciation. Musée central du Tatarstan.

HISTOIRE

Fondée dans la seconde moitié du xiiie s. par les Bulgares de la Volga, la ville devint la capitale du khanat gengiskhanide de Kazan (1438-1552). Elle fut annexée par Ivan IV en 1552.