En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Groznyï

Groznyï bombardée, avril 2000
Groznyï bombardée, avril 2000

Ville de Russie, capitale de la république de Tchétchénie.

  • Population : 271 596 hab. (recensement de 2010)

Dénommée Groznaïa (« la Féroce »), c'est, à l'origine, une forteresse érigée en 1818 par le général A. P. Ermolov sur les marches de l'empire et devant servir d'avant-poste de la conquête russe du Caucase. En 1840, le poète Lermontov y fit son service militaire et l'écrivain L. N. Tolstoï y combattit de 1851 à 1854. En 1870, ayant perdu son intérêt stratégique, la forteresse prend le nom de Groznyï. La construction d'une voie ferrée permet l'essor rapide de la ville qui, à partir de 1893, se lance dans l'exploitation de ses gisements pétrolifères. Siège de violents combats entre l'Armée rouge et les Russes blancs du général Anton Denikine en 1918-1920, Groznyï est la capitale de la République tchétchène d'Itchkérie unilatéralement proclamée par Djokhar Doudaïev (1991-1999). Quasi détruite par les bombardements pendant la guerre opposant les nationalistes tchétchènes et les forces russes, entre décembre 1994 et mai 1996, elle tombe, après la reprise du conflit en 1999, aux mains des troupes russes le 1er février 2000, rasée au nom de la « lutte antiterroriste ». Depuis 2006, elle fait l'objet d'un vaste programme de reconstruction.