En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ebla

aujourd'hui tell Mardikh

Ancienne cité de Syrie, à 70 km au S.-O. d'Alep.

La première ville du site (vers 2350-2200 avant J.-C.), qui couvre 95 ha, fut la capitale d'un royaume puissant. On y a découvert quelque 15 000 tablettes (textes religieux, diplomatiques, juridiques, administratifs et économiques, lexiques, dictionnaires sumérien-éblaïte), écrites en cunéiforme, et rédigées en éblaïte. Les dieux du panthéon d'Ebla se retrouveront chez les Hourrites et chez les Cananéens (Dagan, Adad, Lim, Reshef, Kemosh). Après avoir dominé la Syrie et le moyen Euphrate, l'État d'Ebla fut détruit par Naram-Sin d'Akkad vers 2200.

Sujette de la IIIe dynastie d'Our, Ebla reprit toute son importance comme capitale d'un royaume amorrite (xxe-xviiie siècles) qui employait l'akkadien comme langue officielle ; cinq temples, avec de nombreux reliefs, ont été mis au jour. Le royaume d'Ebla fut détruit au xviiie siècle avant J.-C., et la ville, saccagée, survécut obscurément pendant quelques siècles.

Pour en savoir plus, voir l'article Syrie : histoire.