Identifiez-vous ou Créez un compte

Constantine ou Qacentina

Ville d'Algérie, chef-lieu de wilaya, au-dessus d'un profond cañon de l'oued Rummel.

  • Population : 448 374 hab. (recensement de 2008)

Haut lieu de l'islam maghrébin, centre de l'Est algérien, c'est la troisième ville du pays aux points de vue commercial, universitaire et industriel. Téléphérique.

HISTOIRE

Comptoir carthaginois, la ville fut, sous le nom de Cirta, la capitale de la Numidie. César y installa une colonie romaine. Détruite par les soldats de Maxence (311), elle fut reconstruite par Constantin, qui lui donna son nom. Chef-lieu d'un des trois beylicats établis par les Ottomans en Algérie, elle fut conquise par les Français en 1837.

ARCHÉOLOGIE

Un palais hellénistique (sans doute celui de Juba Ier) a livré une magnifique mosaïque du ier s. avant J.-C., conservée au musée de la ville. Dans les environs, tophet punique qui a rendu de nombreuses stèles.