En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Chinon (37500)

Chef-lieu d'arrondissement d'Indre-et-Loire, sur la Vienne.

  • Population : 8 362 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Chinonais

Forteresse en partie ruinée, longue de 400 m, comprenant le château Saint-Georges (xiiie s.), le château du Milieu (xiie-xve s.), avec son Grand-Logis où Charles VII reçut Jeanne d'Arc en 1429, le château du Coudray (xe-xiiie s.). Maisons anciennes. Chinon est inscrite sur la liste du site Val de Loire, entre Sully-sur-Loire et Chalonnes, du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2000.

La centrale nucléaire dite « de Chinon » comprend plusieurs réacteurs (ou tranches) qui ont été implantés sur la commune d'Avoine, à proximité de la ville de Chinon. Mis en service à partir des années 1960, et exploités par EDF, les trois premiers réacteurs (de la filière graphite-gaz) sont aujourd'hui arrêtés, le dernier l'ayant été en 1990. Quatre nouvelles tranches ont pris le relais, entre 1982 et 1987, utilisant la filière à eau légère (réacteurs de type REP).

La forêt domaniale de Chinon s'étend entre les vallées de la Vienne et de l'Indre, au N.-E. de Chinon, sur 5 220 ha. Les essences en sont le chêne, qui entre pour moitié dans la constitution des peuplements, le pin sylvestre et le pin maritime.