En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

Éphèse

en grec Ephesos

Ephèse
Ephèse

Ville d'Asie Mineure, sur la mer Égée, au débouché du fleuve Caystre.

Fondée vers 1000 avant J.-C., elle connut les mêmes vicissitudes politiques que les autres cités grecques d'Asie Mineure dans leurs rapports avec les royaumes et empires continentaux ; elle fut vassale de la Lydie et de l'Empire achéménide, incorporée au royaume de Pergame et, finalement, capitale de la province romaine d'Asie (133 avant J.-C.).

Célèbre par son activité commerciale et bancaire, elle a frappé une monnaie d'électrum dès la fin du viie s. Son temple d'Artémis, construit au vie s., le plus grand du monde grec, était considéré comme l'une des sept merveilles du monde. Saint Paul séjourna à Éphèse en 54 et en 65, saint Jean en 66. Une tradition de l'Église jacobite veut que la Vierge Marie y soit morte. Les Turcs l'enlevèrent aux Byzantins de 1090 à 1097, puis l'occupèrent définitivement au début du xive s.

ARCHÉOLOGIE

Le temple d'Artémis n'a laissé que peu de vestiges.

En revanche, la ville hellénistique et romaine constitue un ensemble important (théâtre, bibliothèque de Celsus, gymnases, thermes, etc.) sillonné de larges artères dallées.

La basilique Saint-Jean, l'église de la Vierge, le cimetière des Sept-Dormants et la maison de la Vierge remontent à l'époque byzantine.