En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sergueï Ioulievitch, comte Witte

Homme politique russe (Tiflis 1849-Petrograd, aujourd'hui Saint-Pétersbourg, 1915).

Il dirigea le ministère des Finances de 1892 à 1903. Pour financer l'industrialisation, qu'il privilégia, il comptait sur les capitaux étrangers, qui, après la stabilisation et la dévaluation de la monnaie de 1897-1899, trouvèrent en Russie des conditions favorables. La construction ferroviaire et la production industrielle connurent un essor très rapide de 1890 à 1900. Witte favorisa la construction du Transsibérien (1891-1903) et obtint de la Chine de le faire passer par la Mandchourie (1896). Mais il s'opposa à la rupture avec le Japon et démissionna en août 1903. Rappelé par Nicolas II en octobre 1905, il incita l'empereur à promulguer le manifeste d'octobre. Il obtint au début de 1906 le placement d'un nouvel emprunt en France, qui sauva la monarchie de la banqueroute. Cependant, l'ordre étant rétabli, Nicolas II le limogea en avril 1906.