En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Donald Woods Winnicott

Pédiatre et psychanalyste britannique (Plymouth 1896-Londres 1971).

Ses travaux sont essentiellement centrés sur les relations mère-nourrisson les plus précoces. Leur originalité consiste à considérer ces relations non plus seulement sous l'angle des processus psychiques internes du jeune enfant, mais sous celui d'une unité indissociable de l'enfant et de la mère (ou de celle qui en tient lieu) [« il n'existe pas de bébé sans mère »] située dans le temps avant la phase schizoparanoïde décrite par M. Klein. Selon Winnicott, à cet âge, le développement psychique est intimement lié au vécu corporel de la relation mère-enfant. L'enfant passe d'une fusion primitive avec les objets du monde extérieur au vécu d'une existence propre, différenciée, et ce vécu s'élabore progressivement au travers d'objets et de phénomènes transitionnels. Winnicott a écrit l'Enfant et sa famille (1957), l'Enfant et le monde extérieur (1957), Jeu et réalité : l'espace potentiel (1971), Fragment d'une analyse, l'Enfant, la Psyché et le Corps, (1996).