En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jorge Rafael Videla

Général et homme d'État argentin (Mercedes, province de Buenos Aires, 1925-Marcos Paz, province de Buenos Aires, 2013).

Commandant général de l'armée de terre (1975), il est porté à la présidence de la République après le coup d'État militaire de 1976 contre la présidente Isabel Perón. En 1978, il perd le commandement de l'armée de terre mais est « élu » président pour trois ans ; en mars 1981, le général Viola lui succède.

En 1984, après le retour des civils au pouvoir, il doit répondre devant la justice militaire des crimes par la répression durant son mandat. Condamné en 1985 à la réclusion à perpétuité, il est gracié en 1990 par le président Carlos Menem.

Placé en arrêt domiciliaire de 1998 à 2008 avant d'être incarcéré, l'ex-dictateur est condamné (décembre 2010) à la prison à perpétuité pour crimes contre l'humanité, puis, en juillet 2012, à cinquante ans de prison pour vol de bébés d'opposants sous la dictature de 1976 à 1983. Il meurt dans le pénitencier de Marcos Paz en mai 2013.

Pour en savoir plus, voir l'article Argentine.