En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles Hard Townes

Physicien américain (Greenville, Caroline du Sud, 1915).

Après des études à l'université de Greenville, il obtient son doctorat de physique en 1939 à l'Institut de technologie de Californie, avec une thèse sur les spins nucléaires et la séparation isotopique. Chercheur aux Laboratoires Bell de 1933 à 1947, il travaille pendant la Seconde Guerre mondiale à la mise au point de systèmes radar, puis s'intéresse à l'utilisation des micro-ondes en spectroscopie, pressentant l'importance que va prendre cette technique comme outil d'investigation de la structure des atomes et des molécules. À partir de 1948, il poursuit ses recherches à l'université Columbia, où il est nommé professeur de physique en 1950. Il étudie tout particulièrement les interactions des molécules avec les micro-ondes, et applique la spectroscopie micro-ondes à l'étude des molécules, des atomes et des noyaux atomiques. En 1951, il conçoit le maser et, en 1954, réalise le premier dispositif de ce type, utilisant des molécules d'ammoniac. En 1958, avec son beau-frère, A. L. Schawlow, il jette les bases théoriques d'un maser fonctionnant aux longueurs d'ondes de la lumière visible, c'est-à-dire du laser. Ces travaux lui valent de partager le prix Nobel de physique en 1964 avec les Soviétiques N. Bassov et A. M. Prokhorov. Professeur au Massachusets Institute of Technology (MIT) en 1961, puis à l'université de Californie en 1967, il y mène encore des recherches concernant l'électronique quantique et l'astronomie.