En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philippe Torreton

Acteur et metteur en scène français (Rouen 1965).

Dès son adolescence dans la banlieue rouennaise, il s’intéresse au théâtre qu’il pratique dans le circuit scolaire et amateur. Il entre en 1987 au Conservatoire supérieur national d’art dramatique, à Paris, et, avant même la fin de son cursus d’études, est engagé à la Comédie-Française, en 1990. Il quitte le premier théâtre national en 1999, ayant surtout marqué de sa présence deux rôles, celui du Tartuffe de Molière en 1998 dans la mise en scène de Dominique Pitoiset (mise en scène non signée à la suite de différends artistiques entre le metteur en scène et l’administration) et celui de Scapin dans les Fourberies de Scapin, la même année, d'après une mise en scène de Jean-Louis Benoît. Au premier personnage il donne une inquiétante étrangeté et au second une folle énergie comique.

Il joue ensuite peu sur les scènes du théâtre privé et régulièrement dans le secteur du théâtre public. Toutes ses compositions ne sont pas égales, son interprétation du Richard III de Shakespeare dans la mise en scène de Philippe Calvario en 2005 relevant plus de la recherche d’effets spectaculaires que de l’approfondissement d’un rôle. Mais d’autres prestations (Henry V de Shakespeare au festival d’Avignon 1999 et le rôle du médecin Astrov dans Oncle Vania de Tchekhov aux Bouffes du Nord en 2009) révèlent sa capacité à affronter des personnages mythiques et complexes à travers un jeu tendu et âpre. En 2008, il est passé avec succès à la mise en scène, en montant et en jouant lui-même Dom Juan de Molière.

Engagé politiquement à gauche, auteur d’un livre mêlant poèmes, souvenirs et réflexions sur le théâtre (Comme si c’était moi, 2004), il poursuit également une carrière d’acteur au cinéma (Capitaine Conan, de Bertrand Tavernier, 1996, César 1997 du meilleur acteur ; Ça commence aujourd’hui, id., 1999 ; l’Équipier, de Philippe Lioret, 2004) et à la télévision (Jaurès, naissance d’un géant, de Jean-Daniel Verhaeghe, 2005 ; les Rois maudits, de Josée Dayan, id. ; la Reine et le Cardinal, de Marc Rivière, 2009).