En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Théodoric Ier l'Amaledit le Jeune ou Théodoric Ier l'Amaledit le Grand

Ravenne, le mausolée de Théodoric Ier l'Amale
Ravenne, le mausolée de Théodoric Ier l'Amale

(en Pannonie vers 454-Ravenne 526), roi des Ostrogoths (493-526).

Otage à Constantinople (461-471), il participe à l'exode de son peuple et succède à son père (vers 474). Il est adopté par l'empereur Zénon, qui le fait maître de la milice et patrice. Son peuple enfin installé en Mésie et en Dacie (484), il va arracher l'Italie à Odoacre (battu sur l'Adda, assiégé à Ravenne, puis assassiné, 493), Zénon lui en confiant le gouvernement. Il obtient de l'empereur Anastase la confirmation de son pouvoir. Il se consacre alors à l'organisation d'un État ostrogoth et romain. Son peuple est installé au N. du Pô et n'a aucun rapport avec les Romains, qui gardent leurs institutions. Le sénat romain se rallie dès 490. Théodoric réside le plus souvent à Ravenne, qu'il embellit de monuments. Arien, mais tolérant, il se pose en protecteur de l'Église romaine. Il enlève la Provence aux Francs (508-509), puis la région entre la Durance et la Drôme (523) aux Burgondes. Son œuvre ne lui survivra guère.