En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Roderick David Stewart, dit Rod Stewart

Chanteur et compositeur de rock britannique (Londres 1945).

Un des plus grands chanteurs de rock anglais des années 1970, Rod Stewart commence sa carrière en 1963 lorsqu'il rejoint une formation de rhythm and blues, Jimmy Powell And The Five Dimensions, où il joue de l'harmonica. Installé à Londres, il est bientôt engagé par Long John Baldry au sein de sa formation, les Hoochie Coochie Men, qui devient ensuite le Steampacket. En 1965, il rejoint une formation blues, Shotgun Express (où l'on retrouve deux futurs Fleetwood Mac, Mick Fleetwood et Peter Green), dont il devient le chanteur. Rod Stewart commence déjà à être connu sur la scène rhythm and blues britannique, mais c'est sa collaboration avec le Jeff Beck Group qui lui apporte une notoriété nationale. La combinaison de sa voix éraillée et de la puissante guitare de Beck séduit aussi les États-Unis, où ils s'embarquent dans une série de concerts. Le groupe se sépare en 1969, mais Beck et Stewart laissent derrière eux deux albums communs : Truth (1968) et Cosa Nostra-Beck Ola (1969). Rod Stewart poursuit une double carrière : au sein du groupe The Faces (avec le futur Rolling Stones Ron Wood) et en solo. Après l'échec commercial de son premier album, An Old Raincoat Won't Let You Down (1969), Gasoline Alley (1970), qui contient le superbe Lady Day, lui ouvre la porte du succès. Mais, avec les deux disques qui suivent (Every Picture Tells A Story, en 1971, et Never A Dull Moment, en 1972), Rod Stewart devient carrément une superstar. Ses reprises de I'm Loosing You (des Temptations), de Angel (Jimi Hendrix) ou ses propres compositions, Maggie May (№ 1 aux États-Unis en 1971) et You Wear It Well, imposent pour longtemps sa voix si particulière, à la fois cassée et attachante.

Endurance. Au cours des années 1970, il fait régulièrement la une de la presse à scandale britannique en raison de ses nombreuses liaisons et mariages ratés avec de blondes créatures. Atlantic Crossing, en 1975, est un succès, avec le très beau titre Sailing, qui culmine en Grande-Bretagne et deviendra l'hymne des fans de football anglais (Rod Stewart est un passionné du ballon rond). Jusqu'à la fin de la décennie, ses albums se vendent à des millions d'exemplaires, mais présentent moins d'intérêt sur le plan musical. À la veille des années 1980, il saura parfaitement prendre au vol la vague disco en sortant son manifeste prétentieux, mais non moins irrésistible, Da Ya Think I'm Sexy, qui pulvérise les charts (№ 1 aux États-Unis en février 1979). Avec son air débonnaire et son éternelle crinière blonde de vieux séducteur, Stewart a maintenu la cadence dans les années 1980, avec de nombreux hits, comme Passion, Infatuation, Love Touch ou Baby Jane. Dans les années 1990, il continue à flirter avec les hit-parades (notamment l'excellent Unplugged… And Seated, en 1993) et reste, la cinquantaine passée, une figure incontournable du show-business rock international.