En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Konstandínos Simitis, dit Kóstas Simitis

Homme politique grec (Athènes 1936).

Avocat, professeur de droit et d'économie, il est membre de l'organisation de résistance Défense démocratique pendant la dictature des colonels (1967-1974) puis participe à la fondation du Pasok, en 1974.

Plusieurs fois ministre à partir de 1981, il est élu député en 1985 et apparaît comme le chef du courant moderniste du Pasok, opposé au populisme et au nationalisme d'Andhréas Papandhréou.

Après la démission de ce dernier, il est choisi comme Premier ministre par la majorité parlementaire socialiste (janvier 1996) et lui succède également à la tête du parti après sa mort (juin 1996). Réélu à la tête du Pasok en 2001, il démissionne en 2004.

Réformateur et européen convaincu, il réussit à faire entrer Chypre dans l'Union européenne et mène une politique de rigueur et de modernisation de l'économie de la Grèce en vue de l’adhésion à la zone euro en 2001, obtenue cependant grâce au maquillage d’une partie des comptes publics.

Pour en savoir plus, voir l'article histoire de la Grèce moderne.