En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jonas Savimbi

Homme politique angolais (Munhango, province de Moxico, 1934-province de Moxico 2002).

Appartenant à l'ethnie des Mbundus, il devient en 1961 le bras droit de Holden Roberto, chef du Front national de libération de l'Angola (FNLA). Il s'en sépare pour fonder en 1966 l'Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (Unita).

Avec Holden Roberto, J.  Savimbi s'oppose en 1975 à la République populaire d'Agostinho Neto puis dirige, avec le soutien de l'Afrique du Sud et celui des États-Unis, une guérilla contre le nouveau pouvoir du Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) militairement soutenu par Cuba et l'Union soviétique.

Entré en 1991 dans un processus de négociations avec le président José Eduardo Dos Santos, J. Savimbi, battu par ce dernier lors de l'élection présidentielle de septembre 1992 organisée sous le contrôle des Nations unies, reprend les armes.

Malgré la signature du protocole de Lusaka (novembre 1994) qui met fin aux hostilités et permet la formation d'un gouvernement d'union nationale, J. Savimbi prend l'initiative des hostilités dans les provinces du Nord et de l'Est en mars 1998. Il est tué lors de combats avec l'armée gouvernementale en février 2002.