En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Louis Antoine Léon Saint-Just

Saint-Just
Saint-Just

Homme politique français (Decize 1767-Paris 1794).

Élu à 25 ans député à la Convention (septembre 1792), il s'y distingue par son éloquence et la rigidité de ses principes. Il demande l'exécution du roi sans jugement et vote la mort immédiate. Entré le 30 mai 1793 au Comité de salut public, il est, comme Robespierre, partisan d'une République centralisatrice, égalitaire et vertueuse. Représentant en mission, il redresse, avec une énergie implacable, la situation de l'armée du Rhin (fin 1793) ; il contribue à la victoire de Fleurus (26 juin 1794). « Archange de la Terreur », il dénonce les fédéralistes girondins (juillet 1793), puis les factions hébertiste et dantoniste (mars-avril 1794). Il fait voter les décrets de ventôse (février-mars 1794) confisquant les biens des ennemis de la République pour les distribuer aux patriotes pauvres. Entraîné par la chute de Robespierre, il est exécuté le 10 thermidor (28 juillet 1794).