En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Robert le Fort

(?-Brissarthe, Maine-et-Loire, 866), comte d'Anjou et de Blois, marquis de Neustrie, fondateur de la dynastie des Robertiens.

Issu d'une famille d'origine germanique établie dans les pays de la Loire, il s'illustre en défendant cette région contre les Normands. Vers 861, il reçoit de Charles le Chauve le comté d'Anjou et un commandement militaire entre Seine et Loire. Il se heurte à la triple opposition de Salomon, comte ou roi de Bretagne, des Normands de la Loire et de Louis le Bègue, révolté contre le roi son père. Avec l'aide payée des Normands de la Seine, il contraint Louis à la soumission (862), Salomon à la paix (863), mais ne peut empêcher les exactions de ses auxiliaires (863-865), qu'il doit contenir sur la Loire. En 866, il bat les Normands de la Seine, à Brissarthe, mais est tué au cours du combat, et son commandement entre Loire et Seine revient à Hugues l'Abbé, car ses fils, les futurs rois Eudes et Robert Ier, sont encore trop jeunes.

Pour en savoir plus, voir l'article Capétiens.