En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Paul Riopelle

Peintre canadien (Montréal 1923-manoir MacPherson, île aux Grues, Québec, 2002).

Proche de Borduas et des « automatistes », il se lie à Paris, après 1945, avec les surréalistes, puis avec les pionniers de l' abstraction lyrique. Riche et colorée (Chevreuse, 1954, M. N. A. M. ; séries des « Hiboux », 1969-1970, des « Ficelles et autres jeux », 1971-1972), puissamment structurée (« Icebergs » en noir et blanc, 1977), sa peinture puise dans le répertoire des formes de la nature ; elle se situe, comme sa sculpture (Hibou pelle, bronze, 1972) aux frontières d'une expression spontanée et d'une figuration rude et primitive.