En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bernhard Riemann

Mathématicien allemand (Breselenz, Hanovre, 1826-Selasca, sur le lac Majeur, 1866).

Élève de Gauss à Göttingen, puis de Jacobi et de Steiner à Berlin, il succède, en 1859, à Dirichlet dans la chaire de mathématiques de l'université de Göttingen. Sa thèse sur la théorie des fonctions de variables complexes (1851) bouleverse complètement cette théorie. Son étude des liens entre la théorie des fonctions et celle des surfaces l'amène à poser les bases de la topologie, dont il peut être considéré comme le créateur. En 1854, il développe une théorie de l'intégration, plus générale que celle de Cauchy. En théorie des nombres, il montre l'importance de la fonction zêta dans la théorie arithmétique des nombres premiers. Il a développé également l'idée d'une géométrie sur les multiplicités à courbure positive, dans laquelle une droite n'a aucune parallèle.