En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Matteo Ricci

Matteo Ricci
Matteo Ricci

Missionnaire italien (Macerata 1552-Pékin 1610).

Jésuite (1571), il partit pour l'Extrême-Orient en 1577. En 1601, il s'installa à Pékin, où l'empereur lui donna un poste officiel de mathématicien et d'astronome. Ricci est le fondateur de la mission catholique en Chine, où il vécut à partir de 1582, et l'un des premiers sinologues. Lettré au milieu des lettrés, il s'intéressa à la civilisation chinoise et inaugura une méthode missionnaire fondée sur l'adaptation de l'apostolat aux croyances locales. Partant des hautes données de la philosophie chinoise, Ricci montra comment le christianisme les réalisait et les dépassait. Selon lui, les rites traditionnels accomplis en l'honneur de Confucius et des ancêtres n’avaient pas un caractère idolâtrique. Outre un livre de philosophie morale en chinois, le Tian zhu shi yi. , Matteo Ricci laissa des œuvres historiques (éditées en 1911-1913) et des Commentaires (édités en 1942-1949). Son attitude syncrétiste fut, après sa mort, à l'origine de la querelle des rites chinois.

Pour en savoir plus, voir les articles histoire de la Chine, Wanli.