En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rabah

Souverain africain (province de Khartoum vers 1840-Kousseri, Cameroun, 1900).

Il s'engage à vingt ans dans l'armée égyptienne, puis s'attache comme commandant de ses troupes au grand commerçant al-Zubayr, qui contrôle le Bahr el-Ghazal. À partir de 1876, il opère pour son propre compte dans la zone entre Oubangui et Chari, où il s'est assuré le monopole du commerce de l'ivoire et des esclaves. En 1893-1894, il s'empare par la force du Baguirmi, puis du Bornou ; les principautés kotokos du Logone et du Chari lui paient tribut, comme le Mandara. Il se heurte à partir de 1898 aux ambitions françaises sur le Tchad. En juillet 1899, il écrase la colonne française venant du Congo à Togbao (montagnes de Niellim) ; mais, en octobre, Gentil le force à reculer. Puis trois colonnes françaises convergeant vers le Tchad l'attaquent près de Kousseri ; il est vaincu et tué.

Pour en savoir plus, voir l'article Tchad.