En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Aleksandr Mikhaïlovitch Prokhorov

Physicien russe (Atherton, Australie, 1916-Moscou 2002).

Installé en U.R.S.S. avec ses parents en 1923, il obtient en 1939 une licence de physique à l'université de Leningrad, puis étudie les problèmes relatifs à la propagation des ondes radio au Laboratoire des oscillations de l'Institut de physique P. N. Lebedev, à Moscou. Mobilisé en 1941, il regagne son laboratoire en 1944 et entreprend des recherches sur les oscillations non-linéaires. En 1951, il obtient son doctorat, avec une thèse sur la radiation cohérente des électrons dans l'accélérateur synchrotron. Ses recherches portent désormais sur la spectroscopie dans le domaine des ondes radioélectriques et sur l'électronique quantique. En 1954, il devient directeur du Laboratoire des oscillations de l'Institut Lebedev. Avec son compatriote N. Bassov, dans le prolongement de leurs recherches sur la spectroscopie micro-ondes, il établit les principes théoriques du maser, puis réalise en 1956 un tel dispositif, fonctionnant avec des molécules d'ammoniac. Il développe ensuite des masers paramagnétiques, propose l'emploi du rubis en électronique quantique et contribue à la mise au point de différents types de lasers. Ses travaux lui ont valu de partager le prix Nobel de physique en 1964 avec N. Bassov et l'Américain C. H. Townes. Professeur à l'université de Moscou, il a fondé et dirigé l'Institut de physique de l'Académie des sciences de Russie.