En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philippe V le Long

Philippe V le Long
Philippe V le Long

(vers 1293-Longchamp 1322), régent, puis roi de France (1316-1322), deuxième fils de Philippe IV le Bel.

À la mort de son frère Louis X (5 juin 1316), dont l'épouse est alors enceinte d'un fils, Jean Ier, Philippe, alors comte de Poitiers, est désigné par les grands comme régent du royaume. Mais, Jean Ier étant décédé, il prend le titre royal et se fait sacrer à Reims (9 janvier 1317), malgré les droits d ela fille de Louis X, Jeanne de France (ou de Navarre). Il obtient d'ailleurs peu après qu'elle renonce à ses droits et crée ainsi le précédent écartant les femmes du trône de France. Il lutte efficacement contre la réaction baronniale déjà apparue sous Louis X (soumission de Louis de Nevers, 1317 ; accord avec les Bourguignons et les Champenois, 1318) et met fin à l'impopulaire guerre de Flandre.

Reprenant la politique de Philippe IV le Bel, il réorganise la maison royale, perfectionne le parlement, l'administration financière (→ Chambre des comptes, 1320), celle des Eaux et Forêts, développe les milices urbaines, véritables forces de police au service du roi, et prend l'habitude de consulter les délégués des barons, du clergé et des villes, donnant ainsi naissance aux états généraux.

Pour en savoir plus, voir l'article Capétiens.