En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ambroise Paré

Ambroise Paré
Ambroise Paré

Chirurgien français (Bourg-Hersent, près de Laval, vers 1509-Paris 1590).

Après une carrière de chirurgien militaire, il fut chirurgien des rois Henri II, François II, Charles IX et Henri III et il est traditionnellement considéré comme « le père de la chirurgie moderne ». Son innovation la plus célèbre est d’avoir substitué la ligature des artères à la cautérisation au fer rouge, après l’amputation d’un membre, mais il élucida, par ailleurs, une foule de questions d'anatomie, de physiologie et de thérapeutique. Pour déterminer l’emplacement des balles localisées dans le corps d’un blessé, il eut l’idée de placer la victime dans la position qu’elle avait au moment de la blessure. Il a écrit de nombreux ouvrages, parmi lesquels la Méthode de traiter les plaies faites par les arquebuses et aultres batons à feu (1545), qui contribua à asseoir sa réputation, Méthode curative des plaies et fractures de la tête humaine, avec les portraits des instruments (1561), Cinq Livres de chirurgie (1571), etc. Humaniste, il prenait le plus grand soin de ses patients, quel que soit leur rang, les assistant comme s’ils étaient des proches. Il est l'auteur de la phrase célèbre : « Je ne vous demande pas si vous êtes catholique ou protestant, riche ou pauvre, mais : quel est votre mal ? ».