En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Felice Orsini

Patriote italien (Meldola, près de Forli, 1819-Paris 1858).

Membre de la Jeune-Italie, il est interné après le soulèvement de Romagne (1844). Libéré en 1846, il combat en Vénétie (1848), devient député à la Constituante (1849) et est chargé par Mazzini de tentatives d'insurrection, qui échouent. Réfugié à Londres, brouillé avec Mazzini, il prépare des bombes pour tuer Napoléon III, qu'il juge traître à la cause de l'Italie. Mais l'attentat à Paris (14 janvier 1858) manque son objectif et fait 8 morts et 148 blessés. Défendu par Jules Favre, il écrit à l'empereur une lettre où il l'adjure de libérer l'Italie (11 février). Il est exécuté le 13 mars.

Pour en savoir plus, voir les articles les assemblées politiques en France, Napoléon III, second Empire.