En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Émile Ollivier

Homme politique français (Marseille 1825-Saint-Gervais-les-Bains 1913).

L'un des cinq députés républicains élus en 1857, il se rapproche de l'Empire dès 1861. Poussé par Morny, il est rapporteur de la loi sur le droit de grève (1864). Chef du Tiers Parti, il devient ministre de la Justice et Premier ministre (2 janvier 1870). Il lutte contre les révolutionnaires (affaire Victor Noir) et parachève la constitution de l'Empire libéral (senatus-consulte du 20 avril, plébiscite du 8 mai 1870). La guerre franco-prussienne, qu'il déclare accepter « d'un cœur léger » (15 juillet 1870), brise sa carrière. Renversé le 9 août 1870, il consacrera le reste de sa vie à écrire (l'Empire libéral, 1894-1902, et un Journal, édité en 1961). [Académie française, 1870.]