En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Luigi Nono

Compositeur italien (Venise 1924-Venise 1990).

Les œuvres les plus importantes de ce musicien engagé sont autant de protestations contre le fascisme, l'oppression et la dictature, écrites dans un langage d'avant-garde. Jusque vers 1962, Nono a composé une série de pages, en grande partie vocales (Intolleranza 60, action scénique, 1961). Il s'est ensuite consacré à l'électroacoustique, notamment pour pouvoir faire diffuser sa musique dans la rue, les usines, les meetings, etc. : A floresta e jovem e cheja de vida (1966), dédié au Front national de libération du Viêt Nam. Nono a accordé une plus grande importance aux données purement esthétiques dans A gran sole carico d'amore, spectacle en l'honneur de la Commune de Paris (Scala de Milan, 1975), ainsi que dans Journal polonais. « Quand ils meurent, les hommes chantent » et dans l'opéra Prometeo, créés à Venise respectivement en 1982 et en 1984.