En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Abu Nidal

pseudonyme dans la clandestinité de Sabri Al-Banna

Dirigeant palestinien et chef de réseaux terroristes (Jaffa 1937-Bagdad 2002).

Membre du Baath, puis du Fatah, il rompit avec l'organisation de Yasir Arafat et créa en 1974 son propre mouvement, le Fatah-Conseil révolutionnaire (Fatah-CR). Opposé à la politique de rapprochement avec Israël menée par l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) et aux accords de paix d'Oslo, il fut impliqué, via ses réseaux terroristes, dans l'assassinat de nombreux membres de l'OLP, notamment celui d'Abu Iyad (Salah Khalaf), l'un des dirigeants historiques de la résistance palestinienne, et multiplia les attentats antijuifs (synagogue de la rue Copernic, Paris, 1980 ; rue des Rosiers, Paris, 1982 ; synagogue d'Istanbul, 1986 ; comptoirs de la compagnie israélienne El Al à Vienne et à Rome, 1985, etc.). Déchiré par les dissensions internes, le Fatah-CR d'Abu Nidal, d'abord installé en Iraq, offrit successivement ses services mercenaires à la Syrie, puis à la Libye et à l'Iran.

Pour en savoir plus, voir les articles Fatah, Organisation de libération de la Palestine (OLP), Question palestinienne.