En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rafael Nadal

Rafael Nadal
Rafael Nadal

Joueur de tennis espagnol (Manacor, Majorque, 1986).

Ses quatorze victoires dans des tournois du grand chelem (neuf à Roland-Garros, deux à Wimbledon, une aux Internationaux d'Australie et deux à l'US Open) font de Rafael Nadal un des meilleurs joueurs de l'histoire du tennis et le meilleur sur terre battue. Il a également été champion olympique en 2008. Il a remporté 64 titres et il est, avec 27 tournois, le joueur le plus titré en Masters 1000, devant Roger Federer. Il a remporté 32 victoires consécutives.

1. Un droitier jouant de la main gauche

Après avoir commencé à tenir une raquette à l'âge de quatre ans, Rafael Nadal a joué aussi au football, suivant l'exemple de l'un de ses oncles, Miguel Angel, défenseur dans l'équipe de football de Barcelone et de l'équipe d'Espagne (62 sélections). Il choisit de se consacrer au tennis et décide de jouer en gaucher, alors qu'il est droitier, sous la houlette de son oncle Tony, aujourd'hui encore son entraîneur. Il remporte entre autres le tournoi des Petits As de Tarbes, à 12 ans.

2. Le roi de la terre battue

D'abord spécialiste de la terre battue, ce joueur athlétique remporte le tournoi de Roland-Garros lors de sa première participation, en 2005. Puis il conserve son titre en 2006, 2007 et 2008, égalant ainsi le record de quatre victoires consécutives de Björn Borg, que son jeu évoque parfois par ses services liftés et sa défense de fer. Lors de sa victoire de 2008, il est devenu le troisième joueur de l'ère open à remporter le tournoi sans perdre un set durant la compétition. Il l'emporte encore en 2010 (sans avoir perdu un seul set). Un sixième succès en 2011, où il bat en finale Roger Federer, lui permet d'égaler le record de victoires de Björn Borg. Il a remporté ses finales de 2006, 2007, 2008 et 2011 face au Suisse Roger Federer. Un septième succès à Roland-Garros, en 2012, où il bat en finale Novak Djokovic, lui permet de battre le record de victoires de Björn Borg dans ce tournoi. Avec son huitième titre à Roland-Garros, en 2013, il devient le seul joueur à avoir remporté huit fois un même tournoi du grand chelem. Il remporte un neuvième titre à Roland-Garros, en 2014, battant en finale Novak Djokovic. Il n'a, depuis ses débuts, perdu qu'un seul match à Roland-Garros et il détient le record du nombre de matches gagnés dans ce tournoi (66 matches).

Il est resté invaincu pendant 81 matchs d'affilée sur terre battue entre 2005 et 2007, pulvérisant ainsi le record d'invincibilité sur cette surface établi par Guillermo Vilas en 1977, avec 53 victoires de suite. Il a remporté 44 titres sur terre battue, ce qui le situe derrière Guillermo Vilas (46 titres). Il a triomphé notamment sept fois à Rome.

3. A l'aise sur toutes les surfaces

le palmarÈs de RAFAEL NADAL

Quatorze tournois du Grand Chelem :
Roland-Garros : 2005 à 2008 et 2010 à 2014
Wimbledon : 2008, 2010
Internationaux des États-Unis (Flushing Meadow) : 2010, 2013
Internationaux d'Australie : 2009
Coupe Davis : 2014, 2009, 2011
Champion olympique : 2008

Progressant sur gazon, Rafael Nadal est finaliste à Wimbledon en 2007 (il est alors battu par Federer), puis il remporte le tournoi de Wimbledon en 2008, en battant Federer en finale, mettant ainsi un terme à la longue invincibilité sur herbe de son rival. Il devient par la même occasion le premier joueur de tennis à effectuer la même année le doublé Roland-Garros-Wimbledon depuis Björn Borg en 1980.

En 2008 toujours, il est champion olympique aux Jeux de Pékin, juste après être devenu numéro 1 mondial. Lorsqu'il remporte en 2009 les Internationaux d'Australie, battant Federer en finale, il devient le quatrième joueur de l'ère open à remporter un tournoi du grand chelem sur trois surfaces de jeu différentes, terre battue, gazon et surface en dur, après Connors, Wilander et Agassi, et il est le premier joueur à détenir trois titres du grand chelem en même temps sur trois surfaces différentes.

En 2009, après une cinquième victoire d'affilée au tournoi de Monte-Carlo, il est battu pour la première fois à Roland-Garros, ce qui met fin à une invincibilité de 31 matchs dans ce tournoi, dans lesquels il n'avait concédé que sept sets. Il est classé numéro 1 mondial entre 2008 et 2009.

En 2010, il remporte pour la sixième fois consécutive le tournoi de Monte-Carlo, puis une cinquième victoire à Roland-Garros (sans avoir perdu un seul set) lui permet de redevenir numéro 1 mondial, une place confortée cette même année par une deuxième victoire dans le tournoi de Wimbledon et par une première victoire à l'US Open (États-Unis), remportant ainsi son neuvième titre en grand chelem.

Il devient ainsi le septième joueur à avoir remporté les quatre titres du grand chelem, après le Britannique Fred Perry, l'Américain Donald Budge, les Australiens Rod Laver et Roy Emerson, l'Américain André Agassi et le Suisse Roger Federer). Il est seulement le troisième, après Agassi et Federer, à avoir réalisé cet exploit sur trois surfaces différentes.

Il perd en finale de Wimbledon, en 2011, face au Serbe Novak Djokovic, et abandonne le même jour sa place de numéro 1 mondial. Ses deux défaites face à ce même adversaire en finale de l'US Open en 2011 et en finale des Internationaux d'Australie en 2012 en font le premier joueur depuis le début de l'ère open, en 1968, à avoir perdu trois finales de grand chelem d'affilée. Il remporte le tournoi de Monte-Carlo pour la huitième fois en 2012.

Après un arrêt de plusieurs mois à la suite d'une blessure au genou, il remporte le tournoi de Roland-Garros puis l'US Open en 2013, année où il redevient le numéro 1 mondial.

4. Trois victoires en coupe Davis

En 2004, il détrône l'Australien Pat Cash pour devenir, à 18 ans, le plus jeune vainqueur de la coupe Davis, après le succès de l'Espagne sur les États-Unis, en ayant gagné trois de ses quatre premiers matchs. Il remporte avec l'Espagne une deuxième coupe Davis en 2009, puis une troisième, en 2011. (→ tennis.)