En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles, duc de Morny

Charles de Morny
Charles de Morny

Homme politique français (Paris 1811-Paris 1865).

Fils naturel du général de Flahaut et de la reine Hortense, il est ainsi frère utérin de Napoléon III. Il sert en Algérie comme officier jusqu'en 1838, puis se lance dans l'industrie sucrière. Député du Puy-de-Dôme (1842-1848 et 1849), il soutient la politique de Guizot et il est l'un des auteurs du coup d'État du 2 décembre 1851. Nommé aussitôt ministre de l'Intérieur, il pratique une dure répression contre les républicains, mais démissionne dès 1852 pour ne pas participer à la confiscation des biens de la famille d'Orléans. Il rentre au Corps législatif, qu'il préside de 1854 à 1865; de 1856 à 1857, il est ambassadeur à Saint-Pétersbourg. Soutenant la politique économique du second Empire, ce saint-simonien participe aux grandes opérations (chemins de fer, mines et banques) et lance la station balnéaire de Deauville ; intéressé dans la créance du banquier Jecker avec le Mexique, il aurait contribué à pousser la France dans l'expédition du Mexique (→ guerre du Mexique).

Pour en savoir plus, voir l'article second Empire.