En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Françoise Athénaïs de Rochechouart de Mortemart, marquise de Montespan

Marquise de Montespan
Marquise de Montespan

Favorite de Louis XIV (château de Lussac-les-Châteaux, Vienne, 1640-Bourbon-l'Archambault 1707).

Venue à la Cour (1660), elle devient fille d'honneur de la reine (→ Marie-Thérèse). En 1663, elle épouse Louis Henri de Pardaillan de Gondrin, marquis de Montespan. Devenue la maîtresse de Louis XIV (1667), elle évince la duchesse de La Vallière, à laquelle elle succède comme favorite en titre. En dépit d'un exil (1675) et de rivales (notamment la duchesse de Fontanges), elle règne pendant douze ans (1667-1679) sur le roi et la Cour, mais sans jamais jouer de rôle politique.

Joignant à la beauté et la grâce un esprit très vif, elle contribue à l'éclat de la cour de Versailles, protégeant écrivains et artistes, notamment Racine, Corneille et Lully. Altière et ambitieuse, elle assure sa fortune et celle de sa famille : elle reçoit du roi le château de Clagny, construit pour elle par J. H.-Mansart de 1674 à 1677 ; elle obtient pour son père la charge de gouverneur de Paris et de l'Île-de-France (1669) et pour son frère, le duc de Vivonne, le grade de maréchal de France (1675).

Supplantée par Mme de Maintenon et impliquée dans l'affaire des Poisons, elle perd la faveur du roi (1679), qui lui conserve cependant une place à la Cour et la nomme surintendante de la maison de la reine. Elle quitte Versailles en 1691 pour se retirer au couvent Saint-Joseph, qu'elle avait fondé à Paris, rue Saint-Dominique.

De son mariage avec le marquis de Montespan, elle avait eu le duc d'Antin. Elle avait donné à Louis XIV huit enfants, dont cinq survécurent et furent légitimés : le duc du Maine, le comte de Vexin, Mlle de Nantes, mariée à Louis III de Bourbon, prince de Condé, Mlle de Blois, mariée à Philippe II d'Orléans, le futur Régent, et le comte de Toulouse.

Pour en savoir plus, voir l'article Louis XIV.