En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ioánnis Metaxás

Homme politique grec (Ithaque 1871-Athènes 1941).

Officier du génie, chef de l'état-major général (1915), il soutient la politique de neutralité du roi Constantin, qu'il suit en exil (1917). Revenu en Grèce (1920), il fonde le parti monarchique libéral et tente contre le gouvernement Plastíras un coup d'État royaliste, qui lui vaut un nouvel exil (octobre 1923). Après la restauration, il est ministre de l'Intérieur (1932), puis de la Guerre (mars 1936). L'anarchie qui suit le retour de Georges II favorise l'instauration d'un régime fort et anticommuniste : président du Conseil (avril 1936), Metaxás abolit la Constitution, instaure la dictature et, chef du gouvernement à vie (1938), se rapproche de l'Allemagne, qui charge le Dr Schacht de réorganiser l'économie grecque. Mais, en juin 1940, devinant les convoitises italiennes, il se range aux côtés de l'Angleterre et rejette l'ultimatum de Mussolini (28 octobre 1940), qui exige de laisser la libre circulation aux troupes italiennes sur le territoire grec.

Pour en savoir plus, voir l'article Histoire de la Grèce moderne.