En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

María Amalía Merkoúri, dite Melina Mercouri

Actrice et femme politique grecque (Athènes 1923-New York 1994).

Après des débuts au théâtre, Melina Mercouri se révèle une excellente actrice dramatique dans Stella (Michel Cacoyannis, 1955), avant de devenir l'interprète favorite de Jules Dassin, qu'elle épouse en 1966. Parmi ses principaux films, il convient de retenir : Celui qui doit mourir (J. Dassin, d'après Níkos Kazantzákis, 1957), Gipsy (Joseph Losey, 1958), la Loi (J. Dassin, d'après Roger Vailland, 1958), Jamais le dimanche (J. Dassin, 1960), le Jugement dernier (Vittorio De Sica, 1961), Phaedra (J. Dassin, 1962), Topkapi (J. Dassin, 1964), les Pianos mécaniques (Juan Antonio Bardem, 1964), Dix Heures trente du soir en été (J. Dassin, d'après Marguerite Duras, 1966), la Promesse de l'aube (J. Dassin, d'après Romain Gary, 1970), Cris de femme (J. Dassin, 1978). Elle a également enregistré plusieurs disques de chansons consacrées à la Grèce et publié en 1972 un livre autobiographique : Je suis née grecque.

Opposée au régime des colonels, Melina Mercouri a par ailleurs longtemps milité dans l'opposition politique. Revenue dans son pays natal en 1974, député socialiste en 1977, elle a été ministre de la Culture de 1981 à 1989 puis de 1993 à sa mort.