En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ahmad Chah Masud

Le commandant Masud et ses troupes de moudjahidin
Le commandant Masud et ses troupes de moudjahidin

Chef militaire et homme politique afghan (Bassarak, vallée du Panchir, 1952-Khwaja Bahawddin, province de Takhar, 2001).

Appartenant à l'ethnie tadjike, il abandonne ses études pour prendre le maquis dès 1975. De 1980 à 1989, il mène, à la tête des moudjahidin, une résistance acharnée contre l'occupant soviétique dans la vallée du Panchir. Lors de la prise de contrôle de l'ensemble du pays par les moudjahidin (avril 1992), ses troupes prennent l'avantage sur celles de Gulbuddin Hekmatyar. Il s'impose alors comme chef militaire suprême à Kaboul, dont il défend le gouvernement face aux attaques des autres factions islamistes (il est ministre de la Défense du gouvernement Rabbani [1992-1996]). Chassé de la capitale par les talibans en septembre 1996, celui que l'on surnomme « le lion du Panchir » se réfugie dans le nord-est du pays, d'où il organise la contre-offensive. En septembre 2001, deux jours avant les attaques terroristes du 11 septembre, il est victime d'un attentat attribué à Oussama Ben Laden, chef du réseau terroriste al-Qaida.