En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

André Marty

Homme politique français (Perpignan 1886-Toulouse 1956).

Fils de communard, il entre dans la marine marchande en 1908 et devient officier mécanicien. Adhérent à la CGT, syndicaliste révolutionnaire, il est mobilisé et, en novembre 1918, envoyé avec la flotte française en mer Noire contre les bolcheviks. Il est accusé d'être un des principaux meneurs de la révolte de cette flotte en avril 1919, et condamné à 20 ans de travaux forcés.

Amnistié et libéré en 1923, il adhère au parti communiste français (PCF) et devient membre du comité central en 1925. Emprisonné en 1927 pour ses activités politiques, député de 1924 à 1928, puis de 1929 à la guerre, il entre au bureau politique du PCF en 1931. Il est membre du secrétariat de l'Internationale communiste à partir de 1935. Il commande en chef les Brigades internationales en Espagne (1936-1938), réside en URSS de 1939 à 1943, puis dirige la délégation du parti communiste français à Alger, tout en étant membre de l'Assemblée consultative en 1943-1944. Député de 1945 à 1956, il est accusé en 1952 avec Charles Tillon (« affaire Marty-Tillon ») de travail « fractionnel » et d'activité en faveur de la police. Il est exclu du secrétariat du parti en septembre 1952, du bureau politique en octobre et du parti en janvier 1953.

Pour en savoir plus, voir l'article parti communiste français.