En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marguerite, dite Maguy Marin

Danseuse et chorégraphe française (Toulouse 1951).

Engagée au sein du Ballet du XXe s., elle crée I trionfi del Petrarca (1974), Acqua alta et Notre Faust (1975), Héliogabale et le Molière imaginaire (1976). En 1978, elle fonde le Ballet-Théâtre de l'Arche, qui devient en 1984 la compagnie Maguy Marin (successivement installée à Créteil, puis en 1998 à Rillieux-la-Pape [Rhône], où elle est promue centre chorégraphique national). Reconnue comme l'un des chefs de file de la « nouvelle danse française », elle aime les images fortes et sacrifie volontiers à l'effet théâtral pour bâtir des œuvres violentes, poignantes et provocantes : May B., hommage à Beckett (1981), Waterzooï (1993-1994), Quoi qu'il en soit (1999), Points de fuite (2001) s'imposent comme des pièces majeures de la création contemporaine.