En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Thomas Edward Lawrence

dit Lawrence d'Arabie

Lawrence d'Arabie
Lawrence d'Arabie

Orientaliste et agent politique britannique (Tremadoc, pays de Galles, 1888-Clouds Hill, Dorset, 1935).

Passionné d'archéologie, il est affecté aux fouilles conduites par D. G. Hogarth en Mésopotamie (1910), puis en Égypte, où il rencontre (1911) les nationalistes arabes qui rêvent de secouer le joug ottoman. Il conçoit alors le projet d'un empire arabe sous influence britannique. Lieutenant au service cartographique du Caire (1914), puis muté au bureau arabe, il est en liaison avec Husayn et ses fils Abdullah et surtout Faysal.

En 1917-1918, Lawrence, qui a adopté le costume et le mode de vie des Bédouins, obtient de brillants succès en préparant et en appuyant l'action des troupes d'Allenby dans leur conquête de la Palestine. Le 1er octobre 1918, au terme d'une action offensive déclenchée le 19 septembre, Lawrence et Faysal arrivent à Damas, et la foule proclame Husayn roi des Arabes. Mais Clemenceau et Lloyd George refusent de reconnaître Faysal comme roi de Syrie, et, en 1920, celui-ci est chassé de Damas par les Français. Lawrence parvient cependant à faire triompher ses idées à la conférence du Caire de 1921. En 1922, dégoûté d'un jeu politique qu'il estime à courte vue, il abandonne ses fonctions et entre comme simple soldat dans la RAF, sous un nom d'emprunt; il mourra dans un accident. Il publia, en 1926, The Seven Pillars of Wisdom (les Sept Piliers de la sagesse), œuvre d'un mystique à la recherche de son propre visage éternel, complétée par des Lettres, réunies en 1938 par David Garnett.

Pour en savoir plus, voir les articles campagnes de Palestine, campages de Syrie.