En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Francisco Largo Caballero

Homme politique espagnol (Madrid 1869-Paris 1946).

Ouvrier stucateur, il adhère à l'Unión general de trabajadores (U.G.T.) en 1890 et au parti socialiste ouvrier espagnol (P.S.O.E.) en 1894. Il accède à la direction de l'U.G.T. en 1914 et à celle du P.S.O.E. en 1915. Pour avoir participé à la grève générale de l'été 1917, il est condamné à 30 ans de prison, mais il est libéré à la suite de son élection comme député aux Cortes, en 1918. Il se rallie ensuite au régime d'Alphonse XIII et au gouvernement de Primo de Rivera ; il devient alors conseiller d'État. En 1930, il prend ses distances avec la monarchie et, après la proclamation de la république en 1931, il devient ministre du Travail dans divers gouvernements (1931-1933). Déçu par sa collaboration gouvernementale, il prend alors la tête de l'aile gauche du P.S.O.E., qu'il préside de 1932 à 1935. Arrêté lors du soulèvement ouvrier des Asturies (octobre 1934), il se rallie après sa libération à la tactique du Frente popular. Il est chef du gouvernement de la République espagnole de septembre 1936 à mai 1937. Hostile aux anarchistes et aux communistes, il quitte le gouvernement après le soulèvement anarchiste de Barcelone et est écarté des postes dirigeants du P.S.O.E. et de l'U.G.T. Après la chute de la République espagnole, il s'exile en France, d'où il sera déporté en Allemagne.