En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jacques Laffitte

Homme politique français (Bayonne 1767-Paris 1844).

Fils de charpentier, il est employé à la banque de Perregaux (1788), dont il devient l'associé, puis le successeur en 1804. Gouverneur de la Banque de France (1814-1819), il est élu député libéral de la Seine (1816), tout en soutenant Villèle dans ses opérations financières, comme la conversion de la rente 5 % en 1824. Il est réélu en 1827 et finance le journal le National (1830).

Lors de la révolution de Juillet, Laffitte fait partie de ceux qui conduisent Louis-Philippe à l'Hôtel de Ville (31 juillet). Président de la Chambre, il se range dans le parti du Mouvement, puis participe au gouvernement d'union de Casimir Perier.

Président du Conseil et ministre des Finances (novembre 1830), il pratique une politique extérieure dans laquelle il prône l'intervention en faveur des révolutionnaires italiens et polonais, et une politique intérieure démagogique (secours aux combattants des Trois Glorieuses, réduction de l'impôt sur les boissons, etc.). Le 13 mars 1831, le roi lui demande sa démission, et il reste alors député, chef de l'opposition de gauche. Il mourra presque ruiné, après avoir fondé une caisse d'escompte (1837), vite en difficulté.

Pour en savoir plus, voir l'article monarchie de Juillet.