En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lionel Jospin

Lionel Jospin, Martine Aubry et Élisabeth Guigou
Lionel Jospin, Martine Aubry et Élisabeth Guigou

Homme politique français (Meudon 1937).

Lionel Jospin fait partie de la génération venue en politique au moment de la guerre d'Algérie. Rejetant les positions de la gauche traditionnelle d'alors, il milite au sein du mouvement trotskiste (itinéraire politique qu'il a longtemps masqué). À la sortie de l'E.N.A., il choisit la carrière diplomatique mais bifurque rapidement vers l'enseignement supérieur. Remarqué par François Mitterrand, il devient secrétaire national (1973-1981) puis premier secrétaire (1981-1988) du parti socialiste, il est ministre de l'Éducation nationale de 1988 à 1992. Confronté à une profonde crise au sein du parti socialiste, il songe à abandonner la politique. Il doit d'être candidat à l'élection présidentielle de 1995 au refus de Jacques Delors d'y présenter les socialistes. Contre toute attente, il arrive en tête au premier tour. Battu par Jacques Chirac au second, il réalise néanmoins un score inespéré (47,36 % des voix) propre à redonner confiance à un parti socialiste démoralisé, dont il redevient le premier secrétaire en 1995.

Le Premier ministre

En 1997, à la suite des élections législatives anticipées perdues par la droite, Lionel Jospin est appelé par le président de la République à assumer la charge de Premier ministre. Cette cohabitation va durer cinq ans, et sera la plus longue de l'histoire de la Ve République. Bénéficiant longtemps d'une cote de confiance élevée, due pour une part au redressement de la situation économique, Lionel Jospin va, à partir de l'année 2000, mener une politique, notamment en matière européenne, mais aussi économique, apparaissant de moins en moins lisible. Candidat à l'élection présidentielle de 2002, malgré un bilan de l'action gouvernementale plus qu'honorable, il est battu dès le premier tour, le 21 avril. La gauche est devancée par le candidat de l'extrême droite, Jean-Marie Le Pen. Lionel Jospin en tire immédiatement les conséquences en déclarant, le soir même, qu'il se retire de la vie politique. Il présente sa démission le 6 mai 2002.