En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michael Jordan

Michael Jordan
Michael Jordan

Joueur de basket-ball américain (New York 1963).

L'histoire du basket professionnel américain (NBA) distingue quatre grands noms : Wilt Chamberlain (dans les années 1960), Karem Abdul Jabbar (au début des années 1970), Earwin « Magic » Johnson (dans la seconde partie des années 1980) et Michael Jordan, héros des années 1990. Ce dernier bénéficie d'une aura supplémentaire, en partie par la médiatisation mondiale qu'a connue son sport (et particulièrement le championnat national américain), mais aussi par un talent que son palmarès illustre de façon éloquente : au cours d'une carrière pourtant interrompue par une parenthèse de deux ans (où il s'essaya au base-ball), il a remporté deux titres de champion olympique (en 1984 et en 1992, avec la fameuse « Dream Team »), six titres de champion NBA (1991, 1992, 1993, 1996, 1997 et 1998) et six distinctions de meilleur joueur de ces finales avec son club des Chicago Bulls, fut le meilleur marqueur de l'année à 10 reprises (entre 1987 et 1998) et fut élu cinq fois « meilleur joueur de l'année » (1988, 1991, 1992, 1996 et 1998), notamment grâce au record de points qu'il établit chaque saison : dix ans, de 1987 à 1993 et de 1996 à 1998, il fut en effet le meilleur marqueur du championnat.

Il a marqué 32 292 points en saison régulière du championnat des États-Unis, réalisant une moyenne de 30,1 points par match, soit la meilleure moyenne jamais réalisée, à égalité avec Wilt Chamberlain, totalisant 6 672 rebonds (6,2 rebonds de moyenne par match) et 5 633 passes (5,3 passes de moyenne par match). En 1988, il a marqué 69 points en un seul match. Joueur capable de décider, seul, du sort d'un match, il a inscrit le panier de la victoire à moins de cinq secondes de la fin à vingt-cinq reprises dans sa carrière. Il a réussi le dernier tir, décisif, qui donna la victoire à son équipe des Chicago Bulls lors du sixième match de la finale du championnat des États-Unis contre Utah en 1998.

L'assassinat de son père, au début de l'année 1993, le poussa à se retirer des terrains. En octobre, il annonça sa retraite et son intention de se consacrer au base-ball. Après un an et demi d'absence et une expérience mitigée dans son nouveau sport, il retrouva l'équipe des Chicago Bulls en mars 1995. Retiré de la compétition en 1999, Jordan était revenu pour deux saisons avec les Washington Wizards en 2001 et 2002. (→ basket-ball.)