En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Herbie Hancock

Herbie Hancock
Herbie Hancock

Pianiste et compositeur de jazz américain (Chicago 1940).

Enfant prodige, il joue les concertos pour piano de Mozart avec le Chicago Symphony Orchestra, à l'âge de 11 ans, et débute comme pianiste de jazz aux côtés de Donald Byrd. Il enregistre au début des années 1960, pour le label « Blue Note », de nombreux disques, dont le fameux Watermelon Man. En 1963, il entre dans le quintette de Miles Davis. À partir de 1968, il s'oriente sur les chemins du jazz-rock. À la fin des années 1970, il renoue avec le jazz funky de sa jeunesse en rejouant avec ses anciens équipiers (Wayne Shorter, Ron Carter, Freddie Hubbard et Tony Williams) dans le quintette V.S.O.P. Il se produit également en duo avec le pianiste Chick Corea. Au milieu des années 1980, il est séduit par la vogue disco et produit des enregistrements tels que Rock it, qui connaît un succès commercial international très important. Mais il démontre son attachement toujours vivant au jazz fondamental en signant, en 1986, la bande sonore du film de Bertrand Tavernier Autour de minuit, qui sera récompensée par un Oscar. Musicien versatile, Herbie Hancock est un pianiste d'une grande habileté qui, comme il l'avoue lui-même, « à défaut de devenir une légende, s'est satisfait de jouer de la jolie musique et de rendre les gens heureux ». Parmi ses enregistrements, citons Maiden Voyage (1965), Headhunters (1973), 1 + 1 (1997).

On aurait pu envisager une carrière de musicien classique pour le jeune Herbie lorsque, enfant prodige, il joue, à onze ans, le Concerto pour piano en ré majeur de Mozart avec le Chicago Symphony Orchestra. Il s'intéresse pourtant au jazz, retranscrit les solos d'Oscar Peterson et prend bientôt sa décision à la fin des années 1950 : il sera jazzman ; et il atteindra le sommet de la popularité à travers les différents styles qu'il traversera, conservant un toucher élégant, délicat, grâce à son expérience classique, enrichissant son art autant de ses premières influences que de celles de Bill Evans, préservant sa sonorité, qualité pianistique primordiale. Pour tout cela, il est remarqué par des musiciens tels que Coleman Hawkins, Lee Morgan et Donald Byrd, et suivra ce dernier à New York. Grâce à lui, il réalise son premier enregistrement pour Blue Note, Taking Off (1962), dans lequel son Watermelon Man (fondé sur une figure rythmique inspirée du gospel) devient un énorme succès. En 1963, Miles Davis l'invite à le rejoindre pour former son nouveau quintette, qui deviendra l'une des plus importantes petites formations du jazz moderne. Au cours de cette première période, qu'il soit leader ou accompagnateur de Davis, il propose, avec grande habileté, des paysages sonores motivants pour les souffleurs ; soliste, il sait contraster son jeu, dans lequel s'imposent une économie de moyens (simplicité) et une forte assise rythmique (main gauche).

1968 : après cinq années passées aux côtés de Miles Davis- dont il a suivi l'évolution aboutissant au jazz-rock-, Hancock forme un sextette qui démontre ses qualités d'arrangeur ; afin d'élargir son audience, il se tourne vers l'électricité et l'électronique à peu près à l'époque où son ancien partenaire, Wayne Shorter, fonde Weather Report avec Joe Zawinul. Sa musique, où fusionnent astucieusement le rhythm and blues et la soul music, quand ce ne sont pas le blues et le swing, est fortement marquée par l'omniprésence de tempos furieusement binaires à grand renfort de percussions et par l'insistance des synthétiseurs ; les disques Headhunters (1973), Man Child (1975) et Secrets (1976) seront l'objet de grosses ventes auprès d'un jeune public attiré par les nouvelles sonorités. Il présentera trois sortes de formations au cours d'une journée qui lui sera consacrée au festival de Newport 1976.

À partir de cette date, Hancock alternera les genres et l'instrumentation, revenant à l'acoustique avec le groupe V.S.O.P., jouera en duo avec Chick Corea, grimpera au hit-parade avec Rock It et obtiendra un oscar en 1987 pour la bande son du film Autour de minuit de Bertrand Tavernier.