En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Philibert de Gramont

comte de Guiche

Homme de guerre français (1552-La Fère 1580).

Favori d'Henri III, il épousa (1567) Diane d'Andoins, vicomtesse de Louvigny (Hagetmau 1554-en Navarre 1620), dite la Belle Corisande, qui devint la maîtresse d'Henri IV (1576-1591).

— Antoine III, duc de Gramont (Hagetmau 1604-Bayonne 1678), petit-fils du précédent, fut maréchal de France (1641), gouverneur et lieutenant général de Bayonne, de la Navarre et du Béarn (1644), ambassadeur à la diète de Francfort puis à Madrid (1657) et colonel des gardes-françaises (1661).

— Philibert, chevalier puis comte de Gramont (1621-Paris 1707), frère du précédent, époux (1663) d'Élisabeth Hamilton, fut lieutenant général en Béarn (1679).

— Armand de Gramont, comte de Guiche (1638-Kreuznach 1673), fils d'Antoine III, se distingua au passage du Rhin (1672), pendant la guerre de Hollande. Il fut exilé par Louis XIV de 1663 à 1671.

— Antoine IV, duc de Guiche puis de Gramont (1671-Paris 1725), neveu du précédent, fut vice-président du Conseil de la guerre (1715), conseiller au Conseil de régence (1718) et devint maréchal de France (1724).

— Antoine Agénor, duc de Gramont (Paris 1819-Paris 1880), descendant du précédent, fut ministre plénipotentiaire à Kassel, à Stuttgart (1852) et à Turin (1853), puis ambassadeur à Rome (1857) et à Turin (1861). Ministre des Affaires étrangères (mai 1870), il contribua à la déclaration de la guerre à la Prusse et fut renversé avec le gouvernement Ollivier (août).