En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Ewart Gladstone

William Gladstone
William Gladstone

Homme d'État britannique (Liverpool 1809-Hawarden, Flintshire, 1898).

Anglican et tory convaincu, il entre au Parlement en 1832 et se distingue dans la clientèle de Peel, dont il devient ministre du Commerce (1843-1845) puis des Colonies (1845-1846). Partisan du libre-échange, il s'oppose aux conservateurs et rallie le parti libéral. Chancelier de l'Échiquier (1852-1853, 1859-1866), il fait campagne pour la réforme électorale et se prononce en faveur des mouvements libéraux en Europe. Chef du parti libéral à la mort de Palmerston (1865), il devient Premier ministre (1868-1874). Il parvient à faire passer les réformes irlandaises de 1869-1870 (désétablissement de l'Église anglicane, réforme agraire). Mais l'influence de Disraeli l'oblige à démissionner (1874). Les excès de ce dernier le ramènent au pouvoir (1880-1885). Il met alors fin aux entreprises anglaises en Afghanistan et en Afrique du Sud (1881), mais doit intervenir en Égypte (1882). À l'intérieur, une nouvelle réforme électorale aboutit presque au suffrage universel (1884). Confronté au problème irlandais, il fait accepter la loi agraire de 1881, puis, acquis au Home Rule, il fait campagne pour l'autonomie de l'Irlande. En en faisant le thème essentiel de son troisième ministère (1886), il échoue totalement. Choisi une dernière fois comme Premier ministre (1892-1894), il voit une nouvelle fois sa politique irlandaise mise en échec par l'opposition des Lords, tandis que les conflits sociaux se multiplient.