En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Giraud

connu également sous le pseudonyme de Moebius

Affleurement, par Moebius
Affleurement, par Moebius

Dessinateur et scénariste français de bandes dessinées (Nogent-sur-Marne 1938-Montrouge 2012).

Jean Giraud débute sa carrière de dessinateur en 1956 dans diverses publications des éditions Fleurus. Après avoir été l'assistant de Jijé pour la série western Jerry Spring, publiée dans Spirou, Giraud entre à Pilote en 1963 et crée, sur des scénarios de Jean-Michel Charlier, le lieutenant Blueberry (Général « Tête jaune », 1971 ; Chihuahua Pearl, 1973 ; Angel Face, 1975). Ce western réaliste remporte un immense succès, et la série (Ombres sur Tombstone paraît en 1997) est toujours dessinée par Giraud.

En 1963, année de la création de Blueberry, la carrière de Jean Giraud se dédouble lorsqu'il prend le pseudonyme de Moebius afin de dessiner dans Hara-Kiri. Les signatures de Moebius et Giraud (ou parfois simplement Gir) correspondent à des styles et à des thématiques très différents : Giraud est réservé au dessin réaliste, principalement aux Blueberry, alors que Moebius, plus dépouillé, explore la science-fiction et le fantastique.

La signature de Moebius commence à s'imposer au début des années 1970, dans Pilote (la Déviation) et l'Écho des Savanes (Cauchemar blanc). Dans Métal Hurlant, dont il est un des fondateurs avec Philippe Druillet, il crée Arzach et Major Fatal, puis commence, en 1980, la saga de John Difool sur des scénarios de Jodorowski (l'Incal noir, 1981). Cette série aura énormément de succès, et le tandem se reformera pendant les années 1990 pour la série le Cœur couronné.

En 1981, Moebius participe au dessin animé les Maîtres du temps (de René Laloux, 1982), puis s'installe aux États-Unis. Il y travaille pour le cinéma (Tron, de Steven Lisberger, 1982), dessine le Surfer d'argent (1988) sur un scénario de Stan Lee. Après son retour en Europe (1989), Moebius reste très actif en tant que scénariste (pour la série Little Nemo, dessinée par B. Marchand) et dessinateur (le Monde d'Édéna, le Cœur couronné). Il publie ensuite, sous le nom de Jean Giraud et sous le titre Moebius-Giraud, histoire de mon double, une autobiographie – bientôt rebaptisée Inside Moebius (2004-2008) – retraçant ses deux carrières parallèles. Scénariste pour le mangaka Taniguchi Jirô (Icare, 2005), il a par ailleurs participé à l’édition anniversaire 2010 du Petit Larousse en illustrant des mots de la langue française.